Brest – Frédérique Le Nedellec soutient Aï’ta ! Bro Leon

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Source : Ai'ta ! Bro Leon


 Ai'ta! Bro-Léon a organisé une action de désobéissance civique à l'Université de Bretagne Occidentale, section des lettres à Brest hier,

26 novembre.


Une vingtaine de membres ainsi que les « amis d'Ai'ta ! » étaient présents afin de dénoncer la régression de la signalétique bilingue sur les différents campus de la ville.


Cette action festive grâce à la présence de sonneurs venant de l'île de Batz, Saint-Pol-de-Léon et de Brest avait pour objectif de démontrer la vitalité de la langue parmi les jeunes, mais aussi de faire pression sur la direction de l'UBO qui a récemment refusé l'inscription de « Skol-Veur Breizh Izel » (Université de Bretagne Occidentale) sur la façade de la faculté Segalen.


Ainsi, une banderole géante y a été accrochée afin de montrer qu'il est possible d'y mettre du breton. Un autre groupe portait une banderole portant l'inscription « Langue bretonne méprisée jusqu'à quand... ? ». D'autres personnes ont distribué 600 tracts aux étudiants afin d'expliquer la présence du collectif sur le campus.


Une inauguration « semi officielle » a eu lieu après un petit discours ironique, où le président de l'Université de Bretagne Occidentale, Pascal Olivard s'est vu offrir « un magnifique gilet de sauvetage afin d'éviter qu'il ne se noie à cause d'arguments douteux qui essaieraient de justifier le défaut de breton sur cette façade ».


Une élue UDB de la mairie de Brest, Frédérique Le Nedellec a ensuite inauguré cette nouvelle signalétique en coupant le ruban.


Ai'ta ! Bro-Leon espère maintenant être reçu par la présidence de l'université afin d'y faire progresser le bilinguisme.


 Ai'ta ! Bro-Leon remercie tous ses sympathisants pour la réussite de cette action.


Ai'ta ! evit ar brezhoneg !! ■

Porte parole: Tristan Nedelleg



Le site d'Ai'ta http://ai.ta.free.fr/spip/

Commenter cet article