La restauration municipale à Lorient, un exemple à suivre

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne


L'hebdomadaire Marianne publie dans son numéro 606 (en kiosque jusqu'au 5 décembre) un dossier « Un autre monde ? Chiche ! ». Au sommaire, entre autres, trois pages sur l'expérience de la ville de Lorient dont la restauration municipale cherche à privilégier le bio et les produits locaux.


Cette démarche initiée par en 1998 et renforcée depuis par les élus UDB Kristian Guyonvarc'h puis Yann Syz y est décrite à la fois comme le fruit d'une volonté politique forte et un travail quotidien des services de la ville pour la traduire dans les actes en contournant les obstacles financiers ou juridiques.


Résultat : 25% d'ingrédients bio dans les cantines scolaires et du poisson frais en direct du port de pêche. A l'heure où le Grenelle fixe un objectif de 20% bio pour 2012 sans donner de vrais outils pour

les conversions agricoles.....


Le journaliste s'est attaché à rencontrer plusieurs fournisseurs de la ville (éleveur laitier, transformateur...) illustrant ainsi la volonté de travailler un projet de territoire . Cette dynamique à permis à d'autres ville voisine de suivre cette méthode et en décembre le conseil de l'agglomération du pays de Lorient se penchera  sur l'accompagnement de l'agriculture péri urbaine comme acteur économique du territoire.


La relocalisation de l'économie avance, sous l'impulsion des collectivités et des élus de l' AEPB.




En photo : Yann Syz (en haut à gauche), Laurence Chevrel (en haut à droite), Annick Lécuyer (en bas à gauche) et Pierre-Yves Burban (en bas à droite) élus à Lorient.

Commenter cet article