Réunification : voeu à Lorient

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Le 02/02, le Conseil municipal de Lorient a adopté, à l'unanimité, un vœu en faveur de la réunification de la Bretagne. Voici une partie de l'exposé introductif de notre collègue Yann SYZ, mettant en avant la dimension maritime de la question et la nécessaire mise en synergie des ports bretons, de Saint Malo à Nantes.


 « Le grand Paris n'est qu'une périphérie excentrée de ce que les géographes nomment la « banane bleue » ou la dorsale européenne (de Londres à Milan, en passant par le Bénélux et la Rhénanie). Pour peser face à cet axe, la France a besoin de plusieurs pôles de développement, dont un s'appuie sur l'atout économique que constitue l'Atlantique.


La France, pays terrien et centralisé, a peu à peu délaissé le commerce maritime. Une Bretagne réunifiée, dotée de fortes marges de manœuvre budgétaires, pourrait pourtant s'y investir de façon efficace, qu'il s'agisse du domaine de la pêche ou du commerce maritime, deux spécificités de notre ville.


Du point de vue maritime, le retour de Nantes et Saint-Nazaire dans la Bretagne est une évidence : Brest, Lorient, Saint-Nazaire, sans oublier saint Malo,ont des potentialités qu'il convient de mettre en synergie. Ces synergies ne sont pas perçues et donc soutenues dans un grand ouest où Laval, Le Mans et Angers tournent le dos aux logiques « Atlantique ».


Les régions fortes et dynamiques en Europe et dans le Monde s'appuient sur une identification claire à l'externe et mobilisatrice à l'interne : Bavière, Catalogne, Ecosse. Au delà des identités culturelles, des logiques économiques intègrent ce fait : le nombre d'entreprises membres des réseaux « produits en Bretagne » est de ce point de vue significatif.


Les termes « Ouest » ou « Grand Ouest », souhaités par ceux que la taille obsède, n'apportent de ce point de vue aucune plus-value. Ouest ne veut rien dire en soi, c'est une appellation franco-centrée. A New-York ou à Tokio la Bretagne est clairement identifiée, contrairement à un Ouest bien nébuleux.


Publié dans Réunification

Commenter cet article