VILLEFRANCHE // PLESCOP

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Invitée d'honneur des 24èmes « Semaines occitanes de Villefranche de Rouergue », la délégation bretonne a reçu un accueil très chaleureux de la part de ses hôtes occitans. Composée des associations Boulig Ruz, Petra Neue, Taol Esa et de Nelly FRUCHARD, maire, qui avait été également invitée pour le week-end par son homologue, Serge ROQUES, afin d'officialiser lors d'une réception très conviviale à la mairie de Villefranche, une relation amicale et chaleureuse entre les 2 communes.


Le programme de la semaine du 22 au 29 février aura été intense et digne d'un grand intérêt, animations partagées non seulement par la population de Villefranche, mais aussi par beaucoup d'Occitans qui n'ont pas hésité à faire de nombreux kilomètres pour vivre cette semaine forte de la culture occitane ... et bretonne : expositions, conférences/débats, stages, concerts, contes, bals traditionnels... tout un partage d'expériences occitanes et bretonnes.


Il faut savoir que la complicité entre Villefranche et Plescop a démarré en musique en 2005, grâce à la rencontre de la Solenca, groupe occitan de musique traditionnelle, et Boulig Ruz, musiciens bretons Plescopais, bien connus du Pays de Vannetais. Petit à petit, des liens forts se sont crées entre musiciens pour se transformer au fil des ans, en véritable échange culturel, au travers de rencontres musicales, d'animation de stages (danse, chant, musique, conte), d'organisation de conférence / débat sur les cultures traditionnelles... et ce, tant en Pays occitan qu'en Bretagne.


Les cultures traditionnelles et populaires, toujours bien vivantes, ne sont pas perçues comme une émanation du passé, mais ressenties comme un besoin, un épanouissement nécessaire à la vie d'aujourd'hui.


Nous avons la chance d'appartenir à un pays où des régions ont perpétué une forte identité culturelle, propice à des échanges riches de part et d'autre.


Mais si nous voulons précisément préserver cette richesse, il nous faudra partager aussi notre expérience, tant pour la transmission de nos langues que de nos cultures afin qu'elles trouvent encore place dans le patrimoine national et mondial de l'humanité.


Et c'est ce qu'ont bien compris Bretons et Occitans de Plescop et Villefranche en pérennisant cet échange, riche d'un partage fructueux entre cultures et entres individus.

Et c'est pourquoi nous aurons sûrement le plaisir d'accueillir à Plescop une délégation de Villefranche de Rouergue durant le Week-end du prochain Roue Waroch 2010.

Commenter cet article