Réunification : double vœu à Quimper

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne


Commentaire de Georges Cadiou, adjoint au maire de Quimper, président de l' AEPB

 

« J'ai voté les deux vœux présentés au Conseil Municipal de Quimper, celui de la majorité municipale de gauche et celui d'Isabelle Le Bal au nom du MODEM. Deux vœux que je juge complémentaires. L'un, celui de la majorité, met l'accent sur la marche à suivre sur le plan légal et législatif, car une consultation populaire sur cette question est nécessaire pour que les Bretonnes et les Bretons, et plus particulièrement celles et ceux de Loire-Atlantique, puissent se déterminer. L'autre voeu, celui d'Isabelle Le Bal, précise un but que je partage pleinement : la réunification !

 

Le tout, bien sûr, avec une coopération interrégionale renforcée et rééquilibrée entre tous les territoires de l'ouest français, entre tous les territoires et les pays de Bretagne, de Rennes et Nantes à Quimper et Brest.

Il est temps de choisir, de sortir de tous les conservatismes, de rompre avec une tradition jacobine et centralisatrice qui nous a fait trop de mal !

Il est temps d'entrer dans notre siècle et de se tourner résolument vers l'avenir, en tenant compte comme disait Jean Jaurès, des « leçons du passé », car c'est là la marque des « vrais hommes de progrès » !

 

Georges Cadiou


 

 

Vœu sur la réforme territoriale



Depuis de nombreuses années, des vœux sont régulièrement émis, tant par le Conseil Régional de Bretagne que le Conseil Général de Loire Atlantique marquant leur souhait de se rapprocher. Des politiques communes sont mises en œuvre prenant ainsi acte de la complémentarité de leurs tissus économiques, sportifs et culturels.

 

Parallèlement, en 2003, la Constitution Française modifiée, précise dans son article 72.1.3 : « Lorsqu'il est envisagé de créer une collectivité territoriale dotée d'un statut particulier ou de modifier son organisation, il peut être décidé par la loi de consulter les électeurs inscrits dans les collectivités intéressées. La modification des limites des collectivités territoriales peut également donner lieu à la consultation des électeurs dans les conditions prévues par la loi ».

 

Le rapport de la commission présidée par Edouard Balladur propose d'utiliser cette procédure en cas de modifications des limites territoriales des collectivités existantes.

 

Aussi,

 

Consciente de la nécessité de prendre enfin une décision sur ce choix de modifier ou pas les limites territoriales de la Région Bretagne, en fonction d'une réalité historique, culturelle et économique partagée,

 

Attachée à l'expression démocratique et au recours au suffrage universel pour décider d'un « vivre ensemble »,

 

Souhaitant que le travail commence le plus tôt possible,

 

La ville de Quimper souhaite que soit mis en œuvre les moyens permettant l'expression démocratique sur ce sujet, dès lors que la loi l'autoriserait,

 

Et émet la demande d'être associée à toute initiative prise en ce sens par l'Etat ou les collectivités concernées tout particulièrement sur la question de la Loire Atlantique en Bretagne.

 

 

 

 

 

Vœu sur la réforme territoriale

Présenté par Isabelle Le BAL

 

Le conseil municipal de Quimper réuni en séance le vendredi 24 avril a pris connaissance avec intérêt du débat national concernant la réforme des collectivités territoriales et notamment les propositions de modification des territoires et des compétences. Le conseil de Quimper appelle de ses vœux le réaménagement des régions françaises et tout particulièrement celui de la Bretagne, avec l'association du département de la Loire-Atlantique aux quatre départements bretons.

 



 

 

Publié dans Réunification

Commenter cet article

Idir 10/05/2009 20:11

A moins de m’être trompé, je n’ai relevé que 9 (neuf) commentaires sur tous les articles de ce blog dédié à la fascinante Bretagne que je salue du fin fond de la lointaine Kabylie. Idir AIT MOHAND