Journée de l'Europe le 9 mai: 300 Bretons chantent et jouent la « Cantate pour la paix » au Mémorial de la Paix de Caen

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

A l'occasion de l'édition 2009 de la Journée de l'Europe, la Région Bretagne a souhaité apporter son soutien, au côté du Conseil général du Morbihan et de la Ville de Vannes, aux 300 choristes et musiciens bretons qui ont donné la « Cantate pour la paix », le samedi 9 mai, au Mémorial de la Paix à Caen. Dans ce lieu prestigieux porteur de sens les artistes bretons ont succédé à la cantatrice Barbara Hendrix qui s'était produite en 2008.

 

La « Cantate pour la paix  / Kan evid ar peoh» est un projet porté par la Confédération culturelle Kendalc'h et l'association Dihunerien qu'anime Michel Chauvin. Le livret, qui prend la forme d'un long poème en langue bretonne, est l'oeuvre de Job An Irien. Ecrit à partir de la catastrophe écologique consécutive au naufrage du pétrolier géant Amoco Cadiz en 1978, sur les côtes nord de la Bretagne, il dénonce toutes les causes de guerre et appelle les hommes à « retrouver la foi en l'humanité ». La musique est l'oeuvre du compositeur René Abjean. L'orchestration et les arrangements ont été réalisés par le compositeur Yvan Cassar.

 

Le 9 mai, au Mémorial de Caen, à l'invitation de son président, M. Philippe Duron, député-maire de Caen, ce sont 300 artistes qui se sont produit sous la baguette du chef d'orchestre, Jacques Wojciechowski.

 

Le choeur, formé d'environ 250 choristes, était constitué par:

- la chorale Maxime Bonnet de Baden (56), direction Marc Fillot,

- la chorale de la Ria d'Etel (56), direction François Chapron

- la chorale Vocalys de Saint-Nolff (56), direction Jean-Yves Le Duc

- la chorale Adagio de Theix (56), direction Nolwen Caudal

- une cinquantaine de chanteurs issus des chorales d'Arradon, Larmor-Plage, Pontivy, Vannes et Lorient (56) mais aussi Concarneau (29) et Montfort-sur-Meu (35).,

- la chorale du CHU de Caen.

 

L'ensemble instrumental, d'environ 50 musiciens, est formé de professeurs et d'élèves des écoles de musique de Vannes, Lanester et Hennebont (56).

 

Outre la « Cantate pour la paix / Kan evid ar peoh », les choristes également ont interprété en breton l'hymne européen et deux autres oeuvres de Beethoven.

 

 

Le Conseil régional de Bretagne se félicite que le Mémorial de Caen ait donné à cette oeuvre bretonne et à ses interprètes l'occasion de se produire dans un lieu aussi profondément associé à la lutte pour les libertés et à la réconciliation européenne. A l'occasion de cette représentation exceptionnelle la Région Bretagne était représentée par Christian Guyonvarc'h, vice-président du Conseil régional chargé des affaires européennes et internationales.

Commenter cet article

bruno GILBERT 15/05/2009 23:16

Je vous en remercie.

GILBERT 14/05/2009 14:23

Vous avez oublié de citer Le Chœur du CHU de Caen qui a participé à ces deux grands évènements.

Association des élus progressistes de Bretagne 15/05/2009 12:19


Merci pour la précision, nous avons corrigé