L’enfance sans défense : l’AEPB soutien le réseau des défenseurs des enfants.

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Joyeux anniversaire pour la convention des droits de l’enfant ! Pour les vingt ans de celle-ci, le Président Sarkozy supprime le défenseur des enfants.

 

Institution peu connue, elle fait partie de ces contre-pouvoirs nécessaires. Ici, elle répare l’arbitraire, là elle remédie à une situation familiale dégradée , là encore elle appuie des projets fédérateurs.

 

Son vaste champ d’action lui a permis de résoudre bien des drames d’enfants ou de familles perdues dans les arcanes obscures de nos administrations.

 

Les élus de l’AEPB le savent, pour avoir vu nombre de dossiers qu’ils connaissent, passer avec succès par cette institution.

 

L’AEPB sait aussi le rôle joué par le défenseur des enfants et ses correspondants locaux pour assurer la création de plusieurs maisons des Adolescents en Bretagne.

 

Un pays qui pense que les 20 000 enfants qui ont écrit à leurs défenseurs ne doivent plus être pris en compte est un pays qui va mal. L’AEPB s’associe aux nombreuses organisations et citoyens qui demandent le maintien de ce contre-pouvoir nécessaire.

 

 

 

 

Pour l’Association des élus progressistes de Bretagne,

Yann Syz, adjoint au maire de Lorient

Publié dans Divers

Commenter cet article