Journée mondiale de la violence faite aux femmes : solidarité avec les femmes immigrées

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Anne-Marie Kervern, adjointe au Maire de Brest et conseillère communautaire à Brest Océane MétropoleA l’occasion du 25 novembre, journée mondiale de la violence faite aux femmes, nous, Anne-Marie Kervern et Frédérique Le Nédellec, appellons à la solidarité avec les femmes immigrées victimes des codes de statuts personnels en vigueur dans leurs pays d’origine et reconnus par les tribunaux français au nom d’accords bilatéraux.

 

Nous réclamons pour ces femmes, qui ne peuvent accéder aux droits qu’elles devraient avoir en tant qu’individus, un statut autonome leur donnant la possibilité d’accéder directement aux prestations sociales dans le cadre d’un droit civil égalitaire.

 

Les violences faites aux femmes sont aussi celles de notre droit international privé qui ne transige que trop avec les droits humains.

 Frédérique Le Nédellec, conseillère municipale à Brest et conseillère communautaire à Brest Océane Métropole.

Anne-Marie Kervern, adjointe au Maire de Brest et conseillère communautaire à Brest Océane Métropole.

Frédérique Le Nédellec, conseillère municipale à Brest et conseillère communautaire à Brest Océane Métropole.


Publié dans International

Commenter cet article