Paimpol: Pierre Morvan critique sévèrement la politique d'urbanisme de la ville

Publié le par Association des élus progressistes de Bretagne

Extrait de Ouest-France du mardi 03/01/2012

Pierre_Morvan.jpg

À Paimpol, les riches au centre-ville, et l’habitat social à la périphérie : Pierre Morvan, au nom de l'UDB Paimpol-Goëlo, dénonce sévèrement la politique du maire de Paimpol, Jean-Yves de Chaisemartin, concernant l’urbanisme. 

  •  « La droite paimpolaise craint d’entraver le marché de l’habitat et du logement. Curieuse préoccupation, commente l'UDB. Au lieu de se soucier du « marché »,les élus ne devraient-ils pas s’attacher à répondre aux besoins de la population, et des jeunes aux revenus modestes ? »   Le maire de Paimpol a fait l’éloge de Max Querrien, et de sa politique exemplaire en matière de logement. « Pourtant, relève Pierre Morvan, Jean-Yves de Chaisemartin conduit aujourd’hui une politique inverse, en reléguant le logement social à la périphérie de la ville (Malabry), et en réservant le foncier communal du centre-ville   à des opérations haut de gamme ou de prestige (ancienne perception, Courcy…). On est très loin des immeubles du front de port ou du Champ-de-foireimaginés et réalisés par Max Querrien. »

Publié dans Economique et social

Commenter cet article